Le dopage génétique : une menace invisible

Source : Sciences et avenir  ›  Lire l'article original

Modifier des séquences d'ADN ou d'ARN pour augmenter le flux sanguin ou la masse musculaire permet d'améliorer les performances sportives. Ce détournement frauduleux de la thérapie génique est suspecté par les autorités mondiales antidopage. Mais les tests de dépistage tardent à venir. Une nouvelle stratégie de fraude potentiellement indétectable pourrait changer la donne : le dopage génétique. L'évolution rapide des techniques de thérapie génique ou la modification de l'expression des gènes d'ARNm sont des nouvelles méthodes de dopage qui seraient utilisées. Ce risque croissant a poussé l'Agence mondiale antidopage (AMA) à remettre à jour ses protocoles de détection en 2021, mais des experts craignent que cette fraude persiste à rester indécelable.

Publié le 20 juin 2022 à 16h48

Sport › Sport

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter