L'organisation lamentable de la finale de la ligue des champions au stade de France

Source : L'equipe  ›  Lire l'article original

Le dispositif mis en place par les forces de l'ordre et les organisateurs d'un évènement mondial a été totalement dépassé et inefficace. Des mouvements de foule, provoqués par des supporters sans billet, ont retardé l'accès au stade et le coup d'envoi. Il s'agissait pourtant avait-on assuré d'un «dispositif exceptionnel». Les forces de l'ordre ont été tout simplement débordées. Gaz lacrymogènes, tentatives d'intrusion en escaladant des barrières, foules amassées et impatientes… Cette pagaille a contraint les organisateurs à retarder le coup d'envoi de plus de trente minutes et a considérablement frustré des spectateurs qui avaient payé leurs billets, mais ont manqué toute la première mi-temps. La préfecture de police avait pourtant déployé 6.800 policiers, gendarmes et pompiers.

Publié le 29 mai 2022 à 09h04

Sport › violence

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter