Un rapport du Sénat pointe des "défaillances" et des "dysfonctionnements"

Source : L'Express  ›  Lire l'article original

Lors de la la finale de la Ligue des champions au Stade de France, après les débordements, Gérald Darmanin avait rejeté la faute sur la présence massive de faux billets parmi les supporteurs de Liverpool, mais les sénateurs estiment dans un rapport que le fiasco est dû à un défaut d'organisation. Après les incidents qui ont émaillé la finale de la Ligue des champions au Stade de France, le rapport sénatorial était très attendu. Il note « un enchaînement de dysfonctionnements » pour expliquer le fiasco autour du match de football, évoquant des « défaillances » aussi bien « dans l'exécution » que dans « la préparation » de l'événement., un "enchaînement de dysfonctionnements" et des "défaillances dans la préparation". "Chacun était dans son couloir sans qu'il y ait une véritable coordination". Le rapport préconise une quinzaine de mesures, dont celles d'« imposer aux opérateurs » de conserver les images de vidéosurveillance « pendant la durée légale d'un mois » ou encore de « rendre obligatoire le recours à des billets infalsifiables ».

Publié le 13 juillet 2022 à 16h15

Sport › violence

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter