Comment la faiblesse russe en Ukraine, pousse l'Azerbaïdjan à l'offensive

Source : Le Figaro  ›  Lire l'article original

Les bombardements azéris ont tué au moins 49 soldats arméniens dans la nuit de lundi à mardi. Depuis la Russie affirme avoir négocié un cessez-le-feu avec l'Arménie et l'Azerbaïdjan qui serait en vigueur depuis ce matin. Sur le terrain celui-ci ne semble pas être respecté dans son intégralité, alors que la France a saisi le Conseil de sécurité de l'ONU. Du côté des Azerbaïdjanais la reprise des combats est sans doute motivée par da défaite russe à Kharkiv en Ukraine alors que dans le même temps la nouvelle dépendance au gaz azéri signée par Ursula van der Leyen devrait anéantir toute velléité européenne à aider l'Arménie.

Publié le 13 septembre 2022 à 14h26

Technologie › Guerre

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter