La principale erreur russe est d'avoir cru que les Ukrainiens allaient collaborer

Source : The New York Times  ›  Lire l'article original  

Dans la plupart des villages et des petites villes occupés, l'armée russe n'a trouvé presque aucun responsable local acceptant de collaborer avec l'occupant. C'est la démonstration de l'incompréhension totale de Moscou sur l'attachement des Ukrainiens à leur pays et l'apparition d'un sentiment national puissant dans un pays qui existe depuis trente ans.

Technologie › Guerre

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter