Ukraine: «les guerres ne sont jamais propres, mais celle-ci est particulièrement sale»

Source : CNews  ›  Lire l'article original

«On pensait que l'Ukraine serait un deuxième Afghanistan pour la Russie, ça se transforme en moitié Vietnam-moitié Verdun», explique Alain Bauer, professeur au conservatoire national des arts et métiers.

Technologie › Guerre

Lenouveaujournal.fr utilise des cookies pour améliorer votre expérience et nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces derniers. En savoir plusAccepter